Ambroisie

L’ ambroisie est une plante envahissante fortement implantée en Rhône-Alpes et dont le pollen provoque des allergies. La lutte contre cette plante constitue une priorité des pouvoirs publics.

Sachez la reconnaître, elle présente quelques signes particuliers :

  • Feuille du même vert sur les deux faces
  • Pas d’odeur quand on la froisse dans les mains

Ne la confondez pas avec l'armoise commune :

  • Face inférieure de la feuille couleur gris argenté
  • Odeur marquée quand on la froisse

Ou encore l'armoise annuelle :

  • Feuille finement découpée
  • Odeur forte quand on la froisse

Les allergies :

Les pollens d’ambroisie peuvent provoquer des réactions allergiques en fin d’été : rhinites, conjonctivites, asthme, laryngites, urticaire, eczéma.

Que dit la règlementation ?

Conformément à l’arrêté préfectoral du 20 juillet 2000 :

Afin de juguler la prolifération de l’ambroisie et de réduire l’exposition de la population à son pollen, les propriétaires locataires, ayants-droit ou occupants à quelque titre que ce soit, sont tenus de :

  • Prévenir la pousse des plants d’ambroisie
  • Détruire les plants d’ambroisie déjà développés

Télécharger 

Que pouvez-vous faire ?

Vous cultivez, vous construisez, vous travaillez votre terrain ou vous avez un terrain...

La plante doit être éliminée par :

  • L’arrachage (avec ports de gants)
  • Par un fauchage (à 10 cm), de préférence avant floraison, en juillet, répété en août
  • En empêchant son installation par végétalisation avec des plantes non allergisantes

Vous constatez la présence d'ambroisie sur la voie publique :

Quand faut-il agir ?

Il faut éliminer la plante avant sa floraison et avant grenaison au plus tard fin juillet. Attention, soyez vigilent en août car un phénomène de repousse est possible.

Pour en savoir plus

Voici une courte vidéo réalisée par un adhérent de l’association Stop Ambroisie qui partage, non sans humour, sa vision de la lutte contre l’ambroisie en région AURA pour l’année 2021.

Année après année l’association Stop Ambroisie et l’ensemble des allergiques de la région AURA font malheureusement le même constat, la lutte n’est pas au niveau de l’enjeu sanitaire.