Espace naturel sensible du Vallon du Ravin

Le vallon du Ravin est un site naturel et agricole partagé entre les communes de Rillieux-la-Pape, Sathonay-Camp, Sathonay-Village, Fontaines-Saint-Martin et Fontaines-sur-Saône.

En 2018, les cinq communes ont approuvé leur engagement dans le dispositif ENS. En lien avec celles-ci, la Métropole a financé une étude de définition(Définition : Lorem ipsum dolor sit amet) du plan de gestion destinée à préciser les enjeux naturels et d’usages du site, les objectifs d’entretien et d’aménagement et les d’actions à mettre en œuvre.

Le diagnostic a permis de définir quatre grands enjeux :

  • L’éducation à l’environnement, premier enjeu, montrant l’importance d’une stratégie de sensibilisation et d’éducation des usagers, habitants et acteurs du territoire pour que chacun devienne acteur du site
  • La création d’un cheminement qui concilie les intérêts éco-paysagers et les usages du site
  • La limitation des impacts environnementaux et paysagers des activités et des usages
  • La préservation et restauration éco-paysagère du site.

 

Pour répondre à ces enjeux, le plan de gestion 2021-2026 comporte 22 actions qui relèvent de :

  • la pédagogie, sensibilisation et animation,
  • la gestion et l’entretien de milieux naturels,
  • les aménagements en faveur de l’accueil du public,
  • les suivis, études et inventaires.

 

Les actions à conduire en 2022 concernent notamment :

  • la gestion du site : mission foncière, restauration de la mare du bois d’Osterode, la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, entretien de pelouses sèches notamment celles d’Osterode, des inventaires floristiques et faunistiques
  • la valorisation du site, notamment par la création d’une charte graphique,
  • l’éducation à la nature et communication locale, avec des actions de découverte du site pour le grand public et pour les scolaires sur l’année 2022-2023.

 

Des actions de gestion et d’entretien des milieux sont confiées aux Brigades nature. Une mission d’assistance à maitrise d’ouvrage est actuellement assurée par l’ONF.