QUELLE DIRECTION POUR LE CCNR ?

Yuval Pick, carrure de rugbyman et énergie à revendre, mêle continuellement anglais et français pour diriger sa troupe, la compagnie permanente du centre chorégraphique national de Rillieux dont il a pris la direction à l’été 2011. Dans la compagnie, cinq danseurs : deux français, un suisse, un italien et une japonaise.

Le chorégraphe est en lui-même un concentré d’horizons multiples. Né à Petah Tikva (en hébreu : « ouverture vers l’espoir »), il grandit dans une famille laïque, intègre la prestigieuse compagnie nationale israélienne Batcheva, avant de décider, à 24 ans, de quitter son pays pour la Finlande, Paris, aux côtés de Carolyn Carlson dans l’atelier international des arts, ou encore Londres, avec Russel Maliphant. Puis il rejoint le ballet de l’Opéra National de Lyon et choisit de « poser ses valises » dans l’agglomération.

Yuval Pick succède à la chorégraphe Maguy Marin qui avait elle-même dirigé le CCN depuis sa création en 2006 jusqu’à l’été 2011.


QUELLES ACTIONS POUR LE CCNR ?

Casser l’image élitiste de la danse contemporaine et tisser des liens avec les habitants de la ville, c’est le leitmotiv du chorégraphe Yuval Pick. Depuis son arrivée en 2011, il fourmille de projets pour ouvrir en grand la structure, comme une fenêtre sur le monde.

À découvrir : 

  • Des représentations des créations de Yuval Pick et des artistes invités en résidence ;
  • Un bal participatif et gratuit en décembre ;
  • Une création participative Dites-Rillieux qui a proposé à 20 habitants de Rillieux-la-Pape de se rassembler autour d’un projet de danse qui raconte leur ville ;
  • Un programme de formation pour les danseurs professionnels ;
  • Des projets d’action artistique en partenariat avec les écoles, les collèges, les lycées, le service temps libre de la Ville et les associations locales ;
  • Des ateliers de pratique amateur pour adultes et enfants.

Les habitants de Rillieux-la-Pape bénéficient d'un tarif préférentiel pour les ouvertures publiques payantes !

Pour moi, les questions de racines, d’identités sont essentielles. Nous sommes dans un lieu magnifique, dans une ville riche des cultures multiples de ses habitants, où je suis un immigrant parmi les immigrants. J’ai toujours voulu dépasser les frontières physiques, géographiques. Je souhaite que notre travail au centre chorégraphique donne de l’énergie à la ville, dans la recherche d’un message universel. Yuval Pick

Agenda

>

Danse

Portes ouvertes Mix’Dance Energy