SORJ CHALANDON, L'ÉCRIVAIN TOURNE LA PAGE

LOISIRS, ÉVÈNEMENT

29/03/2022

Un moment d'échange à ne rater sous aucun prétexte ! Jeudi 28 avril, lors de la soirée animée par Patricia Drai, journaliste littéraire, ce grand reporter vient présenter son dernier roman "Enfant de salaud" inspiré de sa propre histoire avec son père.

, .JPG 22Ko ()

Lauréat de nombreux prix, journaliste à Libération pendant plus de trois décennies, Sorj Chalandon est aujourd’hui journaliste au Canard enchaîné. Il précise qu’il est “Un journaliste qui écrit, non un écrivain. Je tiens beaucoup à ma carte de presse et j’ai cette chance de travailler sur la fiction qui, je trouve, me lave du journalisme et de l’actualité !”.

En 2005, Sorj Chalandon écrit son premier roman, Le petit Bonzi. “Je n’avais absolument pas envie d’être écrivain, cela ne m’intéressait pas. J’avais été un enfant extrêmement bègue et je voulais expliquer la violence que c’est pour un enfant d’avoir le seul handicap qui fait rire. Je voulais juste faire ce livre, UN livre, pas DES livres”. Appréciant la distance prise avec l’actualité et la vérité, l’auteur se lance malgré tout vers d’autres fictions : “J’ai revisité plein de choses douloureuses qui encombraient ma vie. Avec mon dernier livre, la question du père est réglée”.

Enfant de salaud, le dernier livre de l’auteur raconte comment un fils découvre enfin l’histoire vraie de son père mythomane, au moment même où se déroule le procès de Klaus Barbie. Sorj Chalandon dit de son père qu’il a été “son premier traître”. “Mon grand-père m’avait dit que mon père était du mauvais côté pendant la guerre, cela m’a hanté toute ma vie”. Plus tard, le journaliste apprend que son père a porté cinq uniformes en quatre ans. Il conclut d’ailleurs qu’“Il n’a pas fait la guerre, il a joué à la guerre. Et si j’avais su ça lorsque j’ai couvert le procès Barbie ?”

Séance de dédicace avec l'auteur le jeudi 28 avril, à 19 heures
Salle de spectacle de l’Échappée
Entrée libre