SÉCURITÉ ROUTIÈRE : LES TRAJETS HABITUELS SONT LES PLUS DANGEREUX

SÉCURITÉ

Contrairement à ce que l'on peut penser, les accidents de la route les plus graves ont lieu sur les trajets quotidiens : de la maison au bureau, de la maison à l'école... Nous connaissons la route par cœur, roulons vite pour ne pas être en retard. Et le drame arrive. Plus que jamais, soyons vigilants !

, .JPG 4.0Mo ()

Savez-vous que 73% des accidents de la route ont lieu à proximité du domicile ? Le trajet habituel représente 13% du nombre total de tués chaque année sur la route. Et c'est principalement le matin, de 6 à 9 heures, que les accidents se produisent.

En effet, plus un trajet est connu, plus on relâche son attention. Nous écrivons un message sur notre smartphone, passons un coup de téléphone, appuyons sur l'accélérateur pour ne pas être en retard au bureau ou à l'école. Trop confiant, distrait, nous mettons plus de temps pour réagir face à l'imprévu.

 

DE NOUVELLES MESURES POUR LUTTER CONTRE LES ACCIDENTS

Début janvier, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) a proposé des mesures afin de réduire la mortalité sur les routes. Parmi elles :

  • La réduction de la  vitesse de 90 à 80 km/heure sur les routes secondaires à double sens de circulation, qui entrera en vigueur en juillet.
  • Téléphone au volant : d'ici 2019, les forces de l'ordre pourront suspendre le permis de personnes ayant commis une infraction au code de la route alors qu'elles utilisaient leur téléphone.
    Rappel : aujourd'hui, téléphoner sans kit main libre, envoyer ou lire un message est sanctionné d'un retrait de 3 points et de 135 euros d'amende.
  • D'ici 2019, les conducteurs sous le coup d'une suspension de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0.8g/l dans le sang auront la possibilité de conduire durant la sanction à condition d'installer un éthylotest anti-démarrage.

+ D'infos : securite-routiere.gouv.fr