QUAND LE MARCHÉ DE NOËL INSPIRE UN POÈTE RILLIARD

CULTURE

"Les marchés de Rillieux-la-Pape sont des endroits magiques qui font cohabiter pacifiquement les diverses communautés de la Ville", voici le petit mot qui accompagne le poème de René Garcin, reçu en mairie. Les flâneries dans les allées du Marché de Noël installé au parc Brosset en décembre dernier ont inspiré cet habitant et poète rilliard. Et comme le bonheur le plus doux est celui qu'on partage...

, .JPG 356Ko ()

Le marché de Rillieux

Le Marché
Est un jardin de la diversité
Des étales achalandées
Une atmosphère parfumée
D'un assortiment de denrées
Des commerçants de toutes nationalités
Imprégnés d'amabilité
Haranguant des clients amusés
Par ce bagout singulier
Délicieux mariage de la mixité
Une foule agitée
Circulant pressée
À travers des allées encombrées
De rires spontanés
De mots échangés
Une cordialité partagé
Un mutuel respect
La tolérance des disparités
Vivre assemblé
Sans regard circonspect
Sans la méfiance exacerbée
De l'étranger, toujours suspect.
Les différences de l'humanité
Sont un savoureux mélange d'identités
Formant la société.
Le Marché
Kippa, chachia et bérets associés    
Dans un culturel défilé
Imbu de bonnes volontés
Le joyeux chahut d'une criée
Des mains chargées de paniers
Des langages colorés
venus de pays éloignés
Un souk... organisé
Au cœur des quartiers
Une cohue bigarrée
Des regards illuminés par la fraternité
De gens qui se côtoient en toute simplicité
Le Marché a ses secrets
Le pouvoir incontesté
De réunir pacifiquement, dans s aronde
Les différentes communautés du monde.

René Garcin