L'ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE SUR LA COMMUNE

URBANISME

La loi du 5 juillet 2000 relative à l'accueil et l'habitat des gens du voyage a renforcé les obligations des communes de plus de 5 000 habitants avec notamment la réalisation d'aires d'accueil. Via le schéma départemental du Rhône, Rillieux-la-Pape participe à l'effort national d'équilibre entre le stationnement des populations itinérantes dans des conditions décentes et le souci légitime de lutte contre les installations illicites. Explications.

, .PDF 294Ko ()

Rillieux-la-Pape répond au schéma départemental d'accueil des gens du voyage du Rhône

Le schéma départemental d'accueil des gens du voyage est rendu obligatoire par la loi du 5 juillet 2000. Celui-ci prévoit notamment les secteurs géographiques d'implantation des aires permanentes d'accueil et les communes où celles-ci doivent être réalisées. On retrouve actuellement le schéma sur le site de la préfecture du Rhône pour la période 2011-2017, sa révision est en cours et donnera lieu à un nouveau schéma pour les six prochaines années.

Disposée rue Maryse Bastié, l'aire d'accueil réalisée pour les gens du voyage est accessible toute l'année. Le séjour, dit de passage, a une durée maximale de stationnement de six mois, permettant ainsi un roulement équilibré des demandes et des besoins. Il y a 10 emplacements pour 20 places, soit 20 caravanes, chaque emplacement dispose d'un bloc sanitaire, de branchements d'eau et d'électricités individualisés. Les voyageurs bénéficient ainsi d'une plus grande intimité et autonomie dans la gestion de leur quotidien. 

Si la compétence revient à la Métropole, la gestion propre est, elle, confiée à une entreprise privée du nom de SG2A L'HACIENDA, domiciliée sur la commune, rue des Mercières. Elle gère ainsi l'accueil, la perception des redevances, le départ, le respect de la durée de séjour et le maintien de l'état de propreté des parties communes et du nettoyage des emplacements après chaque départ des familles. La mission de médiation et de coordination sociale est confiée à l'Association Régionale des Tsiganes et de leurs Amis Gadjé. Véritable acteur de progrès social pour la communauté des gens du voyage, l'ARTAG renforce leur expression pour une meilleure insertion dans la vie locale.  

 

LUTTER CONTRE les installations illicites

En dehors des aires d'accueil aménagées, le stationnement des résidences mobiles est interdit. En effet, la création d'une aire d'accueil répondant aux obligations de la Métropole donne le droit à la municipalité de faire évacuer toute installation illicite.

L'année dernière, des voyageurs ont forcé l'entrée du complexe sportif du Loup-Pendu et se sont installés avec une soixantaine de caravanes sur plusieurs semaines causant des dégâts significatifs. Pour que cela ne se reproduise pas, la municipalité a choisi de faire appel à la société Mapaly pour la sécurisation du terrain de rugby. Ainsi, seront installés au mois d'avril des portiques de hauteur à l'entrée pour restreindre l'accès au parking. Des barrières pivotantes seront disposées devant la voie d'accès à la maison du gardien, devant la voie d'accès au terrain et une à l'entrée du terrain. Le dispositif sera complété par des arceaux métalliques pour éviter tout passage par les pelouses.