DES PRÉCIEUSES PAS SI RIDICULES

CULTURE

03/04/2017

Au 17e siècle, les "précieuses" sont des femmes bourgeoises, qui, par leur art de la conversation et du chant, revendiquent leur liberté et leurs capacités intellectuelles. Découvrez ces féministes d'avant-garde au théâtre, mercredi 12 avril, à 20 h 30, à l'Espace 140.

, .JPG 489Ko ()

Dans les salons cossus de la bourgeoisie, les langues des femmes se délient. Elles parlent à mots fleuris, poétiques, à l'encontre des discours savants censés appartenir à la gent masculine. Ces"précieuses" qui cultivent l'art de la conversation et de la plaisanterie galante, ne sont pas ridicules comme dans la pièce de Molière.

Elles font l'éloge de l'amour libre, dénoncent le mariage comme un esclavage, affirment la femme comme l'égale de l'homme en s'inventant un vocabulaire. Sur scène, cinq comédiens en perruque et crinoline nous assoient sur un sofa au côté de ces précieuses cultivées... et en avant pour la révolution ! 

Durée : 1h20

réservez votre place en ligne !