COVID19 : POINT DE SITUATION

SANTÉ

05/05/2021

I Mise à jour : 11 janvier 2022 I

Pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron, le Premier ministre a annoncé le 27 décembre 2021 une adaptation des mesures sanitaires en vigueur. Depuis lundi 10 janvier, le protocole sanitaire dans les écoles est également assoupli afin de désengorger les files d'attente dans les pharmacies.

, .JPG 195Ko ()

PORT DU MASQUE

Jusqu'au 21 janvier 2022, minuit, le port du masque de protection est obligatoire dans toutes les communes du Rhône pour les personnes de 11 ans ou plus :

  • Abords des écoles, gares ferroviaires et routières, espaces extérieurs des centres commerciaux, lieux de culte
  • Manifestations, rassemblements, réunions sur la voie publique
  • Lieux de festival ou spectacles
  • Marchés, brocantes, ventes au déballage
  •  Files d'attente

 

SIMPLIFICATION DU PROTOCOLE SANITAIRE DANS LES ÉCOLES 

 

  • Le protocole sanitaire s’appliquant aux écoles primaires reste au niveau 3. Le port du masque est de nouveau obligatoire dans les cours de récréation et les sports collectifs avec contact sont restreints. Les conditions de restauration sont aménagées, après concertation avec les élus locaux.
  • les parents ne devront plus récupérer leur enfant immédiatement après qu'ils auront été cas contact, mais à la fin des cours.
  • chaque élève identifié comme cas contact devait se soumettre immédiatement à un test PCR ou antigénique, désormais, un simple autotest, qui devra être renouvelé à J+2 et à J+4, devra être effectué. Les trois autotests seront gratuits, grâce à une attestation délivrée par l'école. Mais ils continueront à n'être distribués qu'en pharmacie.
  • une simple attestation sur l'honneur, certifiant que le premier autotest était négatif, suffit pour un retour en cours.

Covid-19 : Le protocole pour les écoles, collèges et lycées

Le détail du protocole et du cadre de fonctionnement pour l'année 2021-2022 Élèves, familles, personnels : les réponses à vos questions sur le protocole sanitaire de la rentrée

 

Vaccination

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.

Isolement

  • Les règles d'isolement et de quarantaine évoluent dès le 3 janvier, en cas d'infection au Covid-19 ou de cas contact. Cette évolution des règles a été annoncée par le Gouvernement afin de faire face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron et maintenir dans le même temps la vie socio-économique en France. Retrouvez l'intégralité des nouvelles règles en cliquant ici.

« Pass sanitaire »

  • Un projet de loi sera soumis au Parlement pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

Milieu professionnel

  • Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
  • Par ailleurs le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise évolue dès le 3 janvier. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici.

Rassemblements & loisirs (pour 3 semaines à compter du 3 janvier)

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu'au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

 

Gestes barrières

  • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, sera étendu à certains centres-villes.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.
  • Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés pendant les fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masque, aérer régulièrement les lieux clos, etc. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les grands rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays « rouges écarlates ».

Outre-mer

  • Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est en vigueur sur l'île de la Réunion jusqu'au dimanche 23 janvier.


VACCINATION

  • Dès le 28 décembre, le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5 à 11 ans.

Rappel vaccinal

La dose de rappel concerne toutes les personnes de 18 ans et plus, et ayant un schéma vaccinal initial complet.

  • Dès 4 mois après la dernière dose du schéma initial ou après une infection au Covid-19 si celle-ci a eu lieu après la vaccination.
  • Les personnes vaccinées avec Janssen doivent recevoir une injection additionnelle dès 4 semaines après leur vaccination, puis une dose de rappel dès 4 mois après cette dernière.
  • Les personnes ayant eu une infection au Covid-19 puis une dose de Janssen, sont éligibles à la dose de rappel dès 4 semaines après leur injection.
  • Pour les personnes ayant eu le Covid après leur injection de Janssen, 2 situations :
    •  Si infection moins de 15 jours après l’injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm 4 semaines après l’infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 4 mois après cette dose additionnelle.
    •  Si infection plus de 15 jours après l’injection : les personnes n’ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 4 mois après l’infection.
  • Dès 3 mois après la dernière injection pour les personnes sévèrement immunodéprimées, sur avis médical.

Si vous êtes concerné, vous pouvez aller faire votre rappel vaccinal sans attendre.
Tout savoir sur le rappel vaccinal contre la Covid-19
FAQ - Campagne de rappel

La vaccination est obligatoire pour tous ceux qui travaillent au contact des personnes fragiles. Ainsi, depuis le 15 septembre 2021, doivent être obligatoirement vaccinés :

  • tous les personnels (y compris administratifs) des établissements de santé, des établissements médico-sociaux (EHPAD, USLD, résidences autonomie, structures handicap avec ou sans hébergement et y compris non médicalisées), des établissements sociaux rattachés à un établissement de santé (LHSS, LAM, CSAPA, CAARUD, CLAT, CEGGID) ;
  • les aides à domicile intervenant auprès des personnes touchant l’APA ou la PCH, dans les services à domicile ou en tant que salariés des particuliers employeurs ;
  • les personnels des entreprises de transport sanitaire (y compris taxis conventionnés) ;
  • toutes professions du livre IV du CSP, conventionnées ou non, et professions à usage de titres, ainsi que leurs salariés (ex. : secrétaires médicales, assistants dentaires) ;
  • tous les étudiants en santé ;
  • les SDIS-Pompiers (professionnels et volontaires) ;
  • les personnels des services de santé au travail.

La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 ans et deux mois à 17 ans compris.
J'ai entre 12 et 17 ans : mes questions sur la vaccination contre la Covid-19
J'ai un enfant qui a entre 12 et 17 ans : mes questions sur sa vaccination contre la Covid-19

Concernant la vaccination des collégiens, lycéens et étudiants, des campagnes spécifiques de vaccination sont opérées au plus proche de ces publics depuis la rentrée.

 

PASS SANITAIRE

  • Depuis le 15 décembre, les règles relatives au « pass sanitaire » ont évolué pour les personnes de 65 ans et plus, et les personnes vaccinées avec du Janssen. Ces personnes doivent avoir fait leur rappel, à partir du moment où elles y sont éligibles (soit 5 mois après leur dernière injection pour les premiers et 1 mois pour les seconds), et au terme d’un délai de 4 semaines supplémentaires maximum. Au-delà de ce délai, leur QR code est désactivé automatiquement.
  • Depuis le 24 décembre, les personnes de 18 ans et +  peuvent recevoir leur dose de rappel, 4 mois après leur dernière injection ou infection au Covid-19.
  • La validité des tests RT-PCR et antigéniques pour le « pass sanitaire » est ramenée à 24 heures depuis le 29 novembre 2021.

L'utilisation d'un passe frauduleux est sanctionnée par une amende de 135 euros.

Les preuves acceptées sont :

1. Une attestation de vaccination, qui est délivrée une fois que les patients disposent d'un schéma vaccinal complet, soit passé un délai de  :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 28 jours après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen) ;
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

Les personnes vaccinées, y compris celles qui l’ont été avant le 3 mai, peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur https://attestation-vaccin.ameli.fr/

2. La preuve d'un test antigénique ou RT-PCR négatif de moins de 24 heures

3. Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Depuis le 15 octobre, les tests ne seront plus remboursés pour les personnes non vaccinées, sauf raison médicale et présentation d'une ordonnance de moins de 48 heures. Il leur faudra débourser 44 euros pour réaliser un test PCR et 22 euros pour un test antigénique réalisé en laboratoire. En pharmacie, ce sera 25 euros voire 30 le week-end.

DÉPLACEMENTS INTERNATIONAUX

  • Face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron au Royaume-Uni, le Gouvernement réinstaure des motifs impérieux pour les voyages depuis et vers le Royaume-Uni, et renforce l’exigence de tests au départ et à l’arrivée.
  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays « rouges écarlates ».

Cartes, règles, motifs impérieux... Toutes les ressources pour voyager vers et depuis l'étranger
Dossier de presse - Voyager vers et depuis l'étranger au 4 décembre 2021

 

STRATÉGIE DU TRIPTYQUE TESTER-ALERTER-PROTÉGER

Tester - Carte des dépistages
Alerter - App TousAntiCovid
Protéger - MesConseilsCovid

 

Consultez toutes les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus