CAMPAGNE D'AFFICHAGE : UNE VILLE PROPRE, COMBIEN ÇA COÛTE ?

ENVIRONNEMENT

Rillieux-la-Pape tient à son image de ville « clean » ! Pour sensibiliser les habitants au respect de leur cadre de vie, en avril, la ville lance une grande campagne d’affichage qui rappelle à combien s’élève la contravention pour les incivilités qui seraient commises sur la voie publique.

Voies, espaces publics, trottoirs, mobiliers urbains, façades des bâtiments… grâce à l’intervention quotidienne des agents de la Métropole renforcée par l’action des agents municipaux, la propreté est globalement respectée sur la commune. Néanmoins, quelques points noirs subsistent. Points noirs qui sont mis en lumière dans la campagne d’affichage qui inonde la ville ces derniers jours : sucettes, commerces, accueils publics, panneaux vidéos. Pigeons, déchets sauvages, détritus, déjections canines, mégots de cigarettes : découvrez de façon illustrée les sujets sur lesquels la ville et surtout ses habitants peuvent mieux faire en matière de propreté.

 

Un nouvel arrêté municipal

Passants, propriétaires de maison individuelle, de véhicule ou d’animaux, locataires, syndics de copropriété, commerçants… partant du principe que nul n’est censé ignorer la loi, ce nouvel arrêté concerne tous les Rilliards sans exception. Il aborde aussi bien des sujets relatifs au désherbage à la main, à l’enlèvement des déchets résultant d’activités commerciales qu’à l’interdiction de travaux de lavage ou d’entretien des véhicules. Des points qui, s’ils ne sont pas respectés, peuvent faire l’objet d’une contravention de niveau 1 dressée par les agents de la police municipale, soit 35 euros. Lire l'arrêté ici

 

150
Nombre de réclamations annuelles d’habitants qui concernent la propreté enregistrées via le numéro vert ou les démarches en ligne.